Réfugiés : un défi pour l’Europe
Depuis l’été 2015, la « crise des réfugiés » semble avoir précipité la « crise de l’Europe ». Fractures et malentendus sur les modalités de l’accueil d’une population en détresse, impossible entente entre les partenaires, cette crise semble surtout avoir révélé la peur de l’autre. Une peur aux conséquences sociales dévastatrices et à l’impact politique dangereux. Paradoxalement, elle a aussi permis de dévoiler des formes de solidarités nouvelles dans la société civile.