La question des migrants, entre savoirs et engagement
Depuis 2015, l’Europe est secouée par la « crise des migrants », pour reprendre la terminologie des médias. Les imaginaires sont saturés d’images d’une violence inouïe : enfant échoué sur une plage turque, hommes étouffés dans un camion abandonné, naufrages,incessants dans une Méditerranée devenue cimetière. Au risque de court-circuiter la réflexion. Comment dépasser les clichés qui ont gagné systématiquement le monde politique européen ?