La cuisine est le miroir du monde
Manger n’est pas seulement une nécessité, c’est aussi un rite social et un acte culturel. La cuisine, les pratiques alimentaires, les manières de table sont toujours l’expression d’une culture et d’un art de vivre, au même titre que les arts, la littérature et la musique, d’une manière plus éphémère, certes, mais non moins essentielle. La diversité des cuisines traduit la diversité des civilisations ; elle reflète aussi leur histoire, cette longue suite d’échanges et de rencontres qui ont façonné notre monde. À l’heure de la mondialisation il importe de faire l’inventaire de ces diversités pour en comprendre le sens et en préserver les richesses. On ne peut souhaiter ni l’uniformisation planétaire ni le renfermement national ou la purification ethnique. Le domaine alimentaire apparaît ici comme le révélateur de plus vastes enjeux.